« Un besoin d’Homère » ?

Cet entretien a été enregistré dans le cadre du colloque Un besoin d’Homère (de la fin du XXe siècle à aujourd’hui), qui a été organisé à la MRSH les 15 et 16 octobre 2020 par Claire Lechevalier et Brigitte Poitrenaud-Lamesi (LASLAR).

Pierre Judet de La Combe est helléniste, directeur d’études à l’EHESS. Auteur d’un commentaire de l’Agamemnon d’Eschyle (Presses universitaires de Lille, 1981 et 1982), il a traduit de nombreuses tragédies grecques (Les PersesProméthée enchaînéMédée, en collaboration avec Myrto Gondicas puis, seul, Agamemmnon et Les Sept contre Thèbes), dont plusieurs ont été réalisées pour des mises en scène contemporaines (par Olivier Werner, Michael Raskine, Jacques Lassalle, Alain Fourneau ou Nathalie Garraud). Il a aussi traduit les Grenouilles d’Aristophane (2012).

Par ailleurs, il est l’auteur de plusieurs essais sur l’interprétation (Les Tragédies grecques sont-elles tragiques ?, Bayard, 2010) ou sur l’avenir des humanités (L’Avenir des langues : repenser les Humanités, avec Heinz Wismann, Editions du Cerf, 2004 et L’Avenir des anciens : oser lire les Grecs et les Latins, Albin Michel, 2015).

Ces dernières années, il a consacré sa recherche à Homère, dont il a publié une « biographie » (Homère, Gallimard, 2017) et une traduction de L’Iliade (Tout Homère, Les Belles Lettres 2019). On lui doit aussi deux « petites conférences » : Être Achille ou Ulysse ? et Zeus Transformeur (Bayard, 2017 et 2020).

Conférence proposée par Canal U, plus d’info sur le site de Canal U




Leave a Reply

Your email address will not be published.


Comment


Name

Email

Url