La passion de la préhistoire : l’incroyable destin d’Emile Cartailhac (1845-1921) / Sandra Péré Noguès

BARBAZA, Michel (2022). 1902. Émile Cartailhac, le mea culpa d’un sceptique. Portet-sur-Garonne, Éditions midi-pyrénéennes, 48 p.

DUBOIS, Sébastien, PÉRÉ-NOGUÈS, Sandra (2018). Émile Cartailhac (1845-1921) et les débuts d’une archéologie institutionnelle en Midi toulousain, in Jean-François Courouau et Hélène Débax (dirs), Cent ans de recherches méridionales à Toulouse : l’Institut d’études méridionales (1914-2014), Toulouse, Presses Universitaires du Midi, coll. Méridiennes, 139-148. [En ligne : http://epmp.huma-num.fr/emile-cartailhac-1845-1921-et-larcheologie-en-midi-toulousain/].

DUBOIS, Stéphane (2011). Émergence et développement de l’archéologie préhistorique en Midi Toulousain entre 19e et 20e siècle. Thèse de doctorat en Préhistoire sous la direction de Michel Barbaza, Université Toulouse 2, 331 p. [En ligne : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00690340].

BON, François, DUBOIS, Stéphane, LABAILS, Marie-Dominique (dirs) (2010). Le muséum de Toulouse et l’invention de la préhistoire. Toulouse, Éditions du Muséum, 228 p

BÉGOUËN, Henri (1922). Nécrologie. Émile Cartailhac (1845-1921), Annales du Midi : revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale, 133-134, vol. 34, 349-352. [En ligne : https://www.persee.fr/doc/anami_0003-4398_1922_num_34_133_8205].

CARTAILHAC, Émile (1902). Les cavernes ornées de dessins. La grotte d’Altamira, Espagne. « Mea culpa » d’un sceptique, L’Anthropologie, tome 13, 348-354. [En ligne : https://ia601003.us.archive.org/14/items/Cartailhac1902/CartailhacEmile-MeaCulpaDunSceptique1902Lr.pdf].

Conférence proposée par Canal U, plus d’info sur le site de Canal U




Leave a Reply

Your email address will not be published.


Comment


Name

Email

Url