Toucher l’ancien présent et le futur déjà là

cBrunOk Toucher l’ancien présent et le futur déjà là

Cette communication a été enregistrée dans le cadre du colloque intitulé « L’Algérie, traversées » qui s’est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 13 au 20 juillet 2017, sous la direction de Ghyslain LÉVY, Catherine MAZAURIC et Anne ROCHE.

Présentation de l’intervenante

Catherine Brun est professeur à la Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et membre de l’UMR THALIM. Ses thèmes de recherche concernent la littérature et l’histoire ; la littérature et la politique (écriture du trauma et de la guerre, notamment d’Algérie) ; les modalités contemporaines de l’écriture de l’événement – historique, politique, quotidien.

Résumé de la communication

Se demander si le passé algérien a un futur, et lequel, comme voudrait le faire ce colloque, c’est s’interroger sur les inaccomplis dont les accomplis sont gros. C’est donc d’abord revenir sur ces accomplis, sur les fluctuations qui caractérisent leur perception et leurs usages (historiques, politiques, mémoriels). C’est aussi rappeler le statut problématique du présent, grevé par le legs de passés à géométries variables, et hypothéqué par l’à-venir supposé l’orienter. C’est, ainsi,  tenter de voir dans quelle mesure la littérature, non contente de nous mettre au contact des accomplis tus, tente de défaire les inaccomplis prévisibles.

Conférence proposée par Canal U, plus d’info sur le site de Canal U




Leave a Reply

Your email address will not be published.


Comment


Name

Email

Url