Violences spontanées, violences sur commande, ordres et contre-ordres

Réflexion sur l’initiative des violences et l’attribution des responsabilités

Cette communication a été enregistrée lors du colloque « Violences en contexte guerrier » qui s’est déroulé à Caen les 8 et 9 mars 2022, organisé par l’équipe de recherche HISTEMÉ.

Le projet Paraben, par sa contribution à une anthropologie des massacres et des violences de masse, a pour but d’interroger l’intemporalité des violences extrêmes dans la guerre et le rapport des sociétés à ce type de violence, pour offrir une réflexion collective inédite en France sur la per­ti­­nence ou non d’en référer au génocide dans l’étude des expériences grecques et romaines. Il s’a­git d’inviter à replacer l’étude sur le temps long, dans une approche comparée et pluri­disci­pli­naire, en vue d’une compréhension globale du phénomène.

Cette communication se propose d’examiner l’initiative des violences et les formes du commandement dans le cadre des massacres perpétrés en temps de guerre de Darius à Alexandre. Dans quelle mesure les mas­sa­cres procèdent-ils de l’initiative personnelle d’un chef de guerre ou d’une décision collective ? Comment s’arti­culent commandement et violence spontanée des soldats ? Quels sont les facteurs qui contribuent à intensifier ou au contraire à limiter la violence du massacre ? Quelles sont les implications en termes de trans­gres­sion et de responsabilités ?

Conférence proposée par Canal U, plus d’info sur le site de Canal U




Leave a Reply

Your email address will not be published.


Comment


Name

Email

Url