dopplegänger

Le plus ancien schéma de classification de bibliothèque connu, datant du IIIe siècle av. J.- C., le Catalogue de la bibliothèque d’Alexandrie, Pinakes de Callimaque, représente 500 000 rouleaux de papyrus catégorisés par index. Cette bibliothèque a été conçue comme un endroit d’érudition et de recherche, un lieu de connaissances fondamentales et universelles dont doit disposer tout bon citoyen.

Au cours des siècles, des systèmes de classement élaborés à partir des recherches de Francis Bacon, de Gabriel Naudé, de Denis Diderot et Jean le Rond d’Alembert, de Jacques Charles Brunet identifient la mémoire, la raison et l’imagination comme des principes de l’entendement (du Système figuré des connaissances humaines). En 1992, l’UNESCO met en place le programme Mémoire du Monde pour sauvegarder le patrimoine documentaire de l’humanité contre l’amnésie collective, la négligence, les ravages du temps et des conditions climatiques, et la destruction volontaire et délibérée.

La Fondation Arabe pour l’Image (FAI) est une organisation à but non lucratif établie à Beyrouth en 1997. À ce jour, la collection contient plus de 600 000 photographies catégorisées par un système d’archivage propre à la Fondation, mis en place par des artistes et chercheurs associés.

Avec l’exposition Doppelgänger, Les Moulins de Paillard mettent en lumière de tels efforts et d’importantes initiatives pour la préservation des savoirs.

Paru en premier sur Cnap.fr, retrouvez l’agenda du CNAP




Leave a Reply

Your email address will not be published.


Comment


Name

Email

Url