Jessica Pourraz : « Les politiques de santé autour de la pollution de l’air au Sud (Inde-Ghana) : production et circulation des savoirs scientifiques et médicaux, entre déni étatique et marchandisation »

44e7227a424b10fdc5dfcc2a848b57 faed8 Jessica Pourraz : « Les politiques de santé autour de la pollution de l'air au Sud (Inde-Ghana) : production et circulation des savoirs scientifiques et médicaux, entre déni étatique et marchandisation »

21 avril

14h-16h

Jessica Pourraz : « Les politiques de santé autour de la pollution de l’air au Sud (Inde-Ghana) : production et circulation des savoirs scientifiques et médicaux, entre déni étatique et marchandisation »

Séminaires de l’axe 1

@ Salle J 536 et en visio

Univ Paris Cité Campus St Germain des Prés 45 rue des Sts Pères 75006 Paris

« Les politiques de santé autour de la pollution de l’air au Sud (Inde-Ghana) : production et circulation des savoirs scientifiques et médicaux, entre déni étatique et marchandisation »

Jessica Pourraz, Sociologue, Chargée de recherche contractuelle, rattachée au Ceped, Université Gustave Eiffel, Institut Francilien Recherche Innovation en Société, LabEx SITES

Résumé

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la pollution de l’air est responsable de 7 millions de décès par an. Elle affecte plus sévèrement les populations des pays du Sud où surviennent près de 92 % des décès, ainsi que les plus pauvres, reflétant d’importantes inégalités sociales. Toutefois malgré son ampleur et sa gravité, ce risque sanitaire est singulièrement absent des politiques publiques. Des médecins, épidémiologistes, physiciens contribuent certes à mettre en évidence les risques de la pollution pour la santé par la production de données scientifiques et médicales. Toutefois, les mobilisations sociales visant à réclamer le « droit à respirer » demeurent à ce jour faibles et fragmentées. En outre, les aspects sanitaires et le secteur de la santé restent insuffisamment intégrés par les autorités dans la formulation de solutions publiques au problème de la pollution de l’air. L’objectif de ce projet de recherche est d’analyser à Delhi et Accra, deux capitales actuellement confrontées aux défis du développement durable, les facteurs à l’origine de la non prise en compte de la dimension sanitaire dans la problématisation de la pollution de l’air et les modes de gouvernement des risques qui en résultent. Cette communication se fonde sur des entretiens réalisés à Delhi (N =37) entre octobre 2021 et février 2022 et à Accra en août 2021 (N=25) avec des acteurs institutionnels, des chercheurs, des agents des ministères, des médecins, des ingénieurs, des membres d’ONGs. Des observations directes et participantes ont également été conduites au sein de l’agence de protection de l’environnement à Accra. Cette communication se centrera sur les enjeux entourant la production des différents types de savoirs en présence, les conditions de leurs fabrications et leurs usages.

Source




Leave a Reply

Your email address will not be published.


Comment


Name

Email

Url